Helvetic Vape a cinq ans

8 novembre 2018

Vape mob' 30-05-2015 BernIl y a cinq ans, le 8 novembre 2013, Helvetic Vape était créée par sept fondateurs. Depuis s’enchaînent interventions publiques, articles, discussions avec des usagers, des professionnels du secteur du vapotage et des professionnels de santé. Impossible de tout répertorier en un article. Pour ce cinquième anniversaire, nous retraçons brièvement quelques éléments au long du fil chronologique de la vie de l’association.

2013 : La naissance

Suite à des discussions sur le Forum-Ecigarette.com, sept personnes fondent Helvetic Vape. L’association aura pour objectif de défendre les droits des usagers du vapotage en Suisse.

2014 : L’association se structure

En février, le site de l’association est créé.

Une prise de position globale « pour une réglementation cohérente » est publiée en avril dans les trois langues nationales. En septembre, l’association répond à la consultation publique sur l’avant-projet de Loi fédérale sur les produits du tabac (LPTab). Helvetic Vape propose que «les vaporisateurs personnels et les liquides destinés à être vaporisés ne soient pas assimilés aux produits du tabac ».

En fin d’année, Alain Vaucher quitte ses fonctions de Président, en accord avec les statuts, pour se lancer dans des activités commerciales dans le domaine du vapotage. Olivier Théraulaz devient Président de l’association.

2015 : La bataille contre la prohibition d’accès local aux liquides nicotinés est lancée

Depuis 2009, la simple lettre d’information n°146 de l’OFSP interdit la vente, et donc l’accès local mais pas la consommation, de liquides de vapotage nicotinés. Helvetic Vape en fait un cheval de bataille.

Le 24 avril, le cabinet genevois d’avocats BRS remet son avis de droit sur la situation juridique concernant les liquides nicotinés en Suisse. « Il en ressort que les interdictions et limitations prescrites par la lettre d’information n°146 de l’OFSP n’ont aucune valeur juridique », constate Helvetic Vape, qui a mandaté et financé cet avis de droit signé de Maître Jacques Roulet.

Le 10 mai, l’association envoie une lettre ouverte à Alain Berset, Conseiller fédéral en charge notamment de la santé, lui demandant d’autoriser sans délai l’accès local aux liquides nicotinés. Le Conseiller fédéral ne répond pas.

Le 30 mai, l’association appelle à une Vape Mob’ à la Kornhausplatz de Berne. Helvetic Vape y distribue ouvertement des fioles de liquides nicotinés à 150 vapoteurs mobilisés. « C’est une opération exceptionnelle pour ouvrir concrètement la voie vers une reconnaissance officielle et rapide de la légalité des liquides contenant de la nicotine en Suisse», déclare Olivier Théraulaz en conférence de presse.

Fin juin, Pascal Strupler, directeur de l’OFSP, fait parvenir une réponse où il estime que l’avis de droit de Maître Roulet ne présente rien de nouveau [Sic!].

Après la distribution de liquides nicotinés à Berne, le magasin Insmoke décide de suivre l’exemple et met en vente des fioles. L’administration est forcée de prendre une décision administrative le 12 novembre. Trois recours sont déposés contre cette décision devant le Tribunal administratif fédéral (TAF). Celui de Stefan Meile, d’Inskoke et président de la Swiss Vape Trade Association (SVTA), celui de Ric Daniel, du commerce Zodiak, du côté des professionnels, ainsi que celui d’Helvetic Vape, en tant qu’association d’usagers.

Par ailleurs, le Président et le Secrétaire Général se rendent au Global Forum on Nicotine (GFN) de Varsovie fin juin.  Helvetic Vape participe aussi à la consultation sur l’élaboration de la Stratégie nationale Addictions 2017-2024. L’association affirme l’importance d’intégrer la réduction des risques et des dommages liés à la consommation de nicotine dans cette stratégie.

2016 : Persévérer et défendre le vapotage au parlement

L’année 2016 est celle du passage du projet de Loi sur les produits du tabac devant le parlement.

Après sa contribution à la consultation publique, Helvetic Vape est auditionnée, en compagnie de la SVTA, par la Commission Santé du Conseil des Etats (CSSS-E) début mars. Les arguments des défenseurs du vapotage sont suffisamment convaincants pour que la Commission demande le renvoi du projet de Loi sur les produits du tabac (LPTab) et préconise de sortir les produits de vapotage de la réglementation sur les produits du tabac combustibles et de créer une réglementation différenciée pour ceux-ci.

Le TAF rejette le 22 mars le recours de l’association car il juge que la jurisprudence ne permet pas aux consommateurs, qui ne sont pas interdits de consommer, de recourir contre l’interdiction de vente. Par contre, les recours des deux professionnels de vape se poursuivent.

Le 29 mai, Alain Vaucher, président de l’association en 2013 et 2014, s’éteint, trop tôt. Alain est encore présent dans nos cœurs aujourd’hui.

En octobre, Helvetic Vape réplique à la révision insensée de la prise de position de la Commission fédérale pour la prévention du tabagisme (CFPT) à l’initiative de sa présidente Lucrecia Meier-Schatz.

Les 22 et 23 octobre, l’association organise les deux jours de conférences et débats durant les Swiss Vaping Days à Montreux. Un week-end intense et riche qui permet de faire se rencontrer professionnels de santé, tels que le Dr Jacques Cornuz (CHUV), le Dr Jean-Paul Humair (HUG), le Pr Jean-François Etter (ISG), le scientifique Jacques Le Houezec (Amzer Glatz), des défenseurs des droits des usagers de France (Aiduce, Sovape), d’Allemagne (IG-ED), des acteurs de l’information (Vaping Post) et des professionnels (SVTA), en plus de participants d’Helvetic Vape évidemment.

Peu avant le sommet de la Convention anti-tabac (CCLAT) de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) à Delhi (Inde) début novembre, les organisations de défense des consommateurs de produits nicotinés à risque réduit se regroupent dans INNCO. Helvetic Vape devient membre du nouveau réseau international. Celui-ci présente une critique des positions du Secrétariat de la CCLAT de l’OMS du point de vue des usagers.

2017 : S’inscrire comme acteur du droit humain à la réduction des risques

La nouvelle année s’annonce optimiste. « Progressivement, notre association s’inscrit comme un partenaire sérieux dans le paysage de la réduction des risques et obtient des appuis positifs d’acteurs ouverts d’esprit », espère Olivier Théraulaz, dans ses vœux 2017.

Un « guide pour se convertir facilement au vapotage » est publié en trois langues par Helvetic Vape. La brochure format A5 de huit pages se trouve en pdf et peut être commandée en version imprimée. Des dizaines de milliers d’exemplaires sont diffusées, les associations allemande (IG-ED) et italienne (VapIt) reprennent son contenu dans leur pays.

En mars, l’association regrette que l’administration rate encore une occasion de soutenir la réduction des risques lors de l’essor des produits de cannabis légaux à moins de 1 % de THC.

En novembre, la Fédération des professionnels des addictions, qui regroupe le Groupe Romand d’Etudes sur les addictions (GREA), Fachverband Sucht et Ticino Addiction, prend position en faveur de l’intégration de la réduction des risques dans la politique Tabac. «  Le vapotage doit être reconnu comme instrument de réduction des risques, la vente de liquides nicotinés doit être autorisée et le passage de la fumée au vapotage est à encourager auprès des fumeurs », précisent notamment les professionnels des addictions. Helvetic Vape accueille très positivement cette prise de position.

2018 : Fin de la prohibition en Suisse

En mars, l’association fait parvenir sa contribution au second avant-projet de Loi sur les produits du tabac. Helvetic Vape rejette le nouveau projet en raison de son peu de cohérence, son absence de prise en considération du pilier de la réduction des risques et de la violation de la demande du parlement de réglementer de manière réellement différenciée le vapotage. Il s’agit de repenser une politique «  sur des bases plus saines, axées sur la minimisation des dommages par un report modal de consommation vers les produits les moins dangereux ».

Le 24 avril, le Tribunal administratif fédéral met un terme à 9 ans de prohibition d’accès aux liquides nicotinés sur sol helvétique. Jugeant « gravement fautive » l’interdiction, le TAF l’invalide. L’administration ne fait pas recours du verdict. Fin mai, Helvetic Vape rédige une lettre ouverte à l’administration pour qu’elle clarifie son interprétation pratique du jugement du TAF. La réponse de l’OSAV est passablement peu claire.

Le 5 mai, l’association tient son assemblée générale. Dans la foulée, un bulletin mensuel de News est lancé à partir de juin sur le site d’Helvetic Vape.

Les 19 et 20 mai, Helvetic Vape organise les conférences et débats durant la VapeCon de Bienne. Le Pr Riccardo Polosa, du Cohear, le Dr Konstantinos Farsalinos, du Centre Onassis (Athènes) et le Dr Reto Auer (Unibe) présentent leurs travaux. Les représentants d’Helvetic Vape et de la SVTA expliquent la nouvelle situation en Suisse.

Du 1er au 6 octobre, des membres d’Helvetic Vape sont présents avec d’autres défenseurs des droits à l’accès aux produits de réduction des risques contre le tabagisme à Genève durant la Convention anti-tabac de l’OMS. Un rapport conjoint de militants francophones est publié sur le déroulement inquiétant du sommet de l’OMS.

Quelques contributions d’Helvetic Vape à retrouver sur des médias

En 2014 :

Alain Vaucher, premier Président de l’association, intervient dans les médias, notamment en mars sur La Télé, chaîne locale vaudo-fribourgeoise ; et en mai sur la radio RSR.

Phil Scheck intervient dans un reportage sur le vapotage de l’émission Kassensturz de la SRF le 29 avril.

Patrizia Cavalli participe le 9 mai à l’émission Patti Chiari sur la RSI intitulée «L’autre visage de la blonde électronique» (à partir de la minute 24’00 »)

En 2015 :

« La Vape: alliée ou ennemie de la lutte anti-tabac? » de Philippe Poirson est publié dans le Courrier

Le futur, c’est maintenant, de Philippe Poirson, dans le n°56 du magazine Dépendances, édité par le Groupe Romand d’Etudes sur les Addictions (GREA) et Addiction Suisse

Le vapotage permet de sortir du tabagisme, lettre en réponse à un article biaisé dans la Liberté (Fribourg)

Des membres d’Helvetic Vape sont interrogés dans le documentaire « Comment les fumeurs se font enfumer » de l’émission Temps Présents de la RTS diffusée le 5 novembre

En 2016 :

Vidéo des débats au Vapexpo de Paris avec des intervenants d’Helvetic Vape: Vape, société et réglementation: rôles et actions des associations dans le monde, Contraintes et opportunité de la réglementation

En 2017 :

Vidéo de la session finale du GFN 2017, avec Olivier Théraulaz (à 14’40’’), ainsi que le Pr Dave Sweanor, Harry Shapiro, Joe Gitchell et Louise Ross

Falsi miti e nuove verità sulla nicotina, de Patrizia Cavalli, en ligne dans le n°3 de la revue SigMagazine

Le marché de la vape en Suisse: entre prohibition et astuces citoyennes, par Olivier Théraulaz, dans le n°61 du magazine Dépendances, édité par le Groupe Romand d’Etudes sur les Addictions (GREA) et Addiction Suisse

Depuis novembre 2017, une chronique est tenue par Olivier Théraulaz dans le bimensuel PGVG magazine

Sigarette elettroniche, l’Europa armonizza l’etichettatura, de Patrizia Cavalli, en ligne dans le n°5 de la revue SigMagazine

En 2018 :

Zur Sache – Dampfen mit der E-Zigarette, Phil Scheck (Helvetic Vape) et Thomas Beutler (AT-Schweiz) dans l’émission radio TreffPunkt de la SRF-1

Sigarette elettroniche, la Svizzera potrebbe aprire alla nicotina, de Patrizia Cavalli, en ligne dans le n°7 de la revue SigMagazine

Associazioni consumatori sigarette elettroniche in Europa: chi sono, cosa fanno, de Patrizia Cavalli, en ligne dans le n°9 de la revue SigMagazine

Nouveaux produits de nicotine et de cannabis, conférences-débats au Salon Suisse de la Santé à Vapexpo (Genève) le 6 octobre avec le Dr Reto Auer (Unibe), la Dre Anne Pelet (Addiction Neuchatel) et Philippe Poirson (Helvetic Vape)

«Le sigle associative europee a difesa della sigaretta elettronica» de Patrizia Cavalli, dans le n°10 de la revue Sigmagazine

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *