Helvetic Vape News – Décembre 2018

5 décembre 2018

Large majorité des cantons en faveur de la réduction des risques face au tabagisme mais la minorité attaque la vape

Des projets hostiles aux vapoteurs se multiplient ces derniers temps au niveau des cantons. Après les cantons romands, ce sont ceux suisse-alémaniques qui commencent. Nous demandons aux membres d’être attentifs à l’actualité locale et de nous faire remonter les informations le cas échéant. Il est fortement souhaitable que des représentants locaux ou si possible de groupes cantonaux se mettent en place pour défendre les droits des usagers.

Actualité des cantons :

– Enquête auprès des responsables cantonaux et municipaux : Sur mandat de l’Office fédéral de la santé publique (OFSP), la coordination Infodrog a sondé les responsables santé cantonaux et des principales villes sur la réduction des risques. Dans le contexte du report des tâches vers les cantons et de la nouvelle stratégie nationale addiction 2017-2023, le rapport d’enquête a cherché à savoir où en sont les autorités locales par rapport à cette approche, notamment face au tabagisme.

Dix-huit cantons et une très large majorité des communes se sont déclarés favorables, dont neuf très favorables, à l’extension de cette approche face au tabagisme. «Il vaut la peine d’envisager d’étendre les approches de réduction des risques au tabac, l’objectif thérapeutique de l’abstinence étant souvent en échec», déclare un répondant cantonal. «L’accès des fumeurs aux alternatives de réduction des méfaits de la cigarette telles que le vapotage (…) doit être amélioré de toute urgence», précise une municipalité.

A l’opposé, sept cantons se déclarent hostiles à cette approche, privilégiant uniquement la prévention et l’incitation à l’abstinence. Un canton ne s’est pas prononcé.
Rapport (en allemand, résumé en français) à https://www.infodrog.ch/files/content/schadensminderung_de/Bestandesaufnahme_Bedarfserhebung_Schadensminderung.pdf

– Bâle-Ville : Votée par 53 voix contre 33 au parlement bâlois le 21 novembre, une motion évangéliste demande l’assimilation de la vape au tabac. Elle veut en interdire la vente aux mineurs mais aussi interdiction de vapoter dans les lieux et de publicité comme pour les produits du tabac.

– Zurich : le Conseil d’État communiqué le 22 novembre être défavorable à la demande par motion de légiférer immédiatement sur les produits de vapotage.

– Genève: nous avons envoyé une demande d’audition à la Commission Économie du Grand Conseil à propos du projet de loi 12385 (LTGVEAT) déposé par le Conseil d’État. Pour le moment, nous n’avons reçu aucune réponse.

Comme précédemment évoqué, le PL 12385 a pour objet la remise gratuite et la vente à l’emporter d’alcool et de tabac. Il propose « d’assimiler » le vapotage au tabagisme. Il en résulte des restrictions et interdictions contre le vapotage similaires à celles contre le tabac, dont certaines à travers des modifications de lois qui nous semble déborder du champ d’application du PL 12385.

Notamment l’extension au vapotage de l’interdiction de fumer dans les lieux publics, qui interdirait de fait de pouvoir essayer et recevoir des instructions pratiques sur le vapotage, que ce soit en boutique ou à des aides à l’arrêt tabagique dans les . Ces mesures, qui ne sont pas argumentées dans le projet de loi, auraient des conséquences négatives pour les libertés et la sécurité des usagers, entraveraient gravement l’accès au vapotage pour les fumeurs et minent la signification sanitaire de l’interdiction de fumer dans les lieux publics. Globalement le projet de loi ne laisse aucune place à l’approche de réduction des risques face au tabagisme.
http://ge.ch/grandconseil/data/texte/PL12385.pdf

Actualité de l’association :

– Ces derniers temps, plusieurs membres du comité sont indisponibles pour raisons personnelles. Nous connaissons des difficultés. Nous serions vraiment ravis d’accueillir des membres actifs pour nous épauler.

– Le 5 décembre, le Groupe Romand d’Etudes sur les Addictions (GREA) organise une journée de formation sur le vapotage, comme élément de réduction des risques.
Intervenants : Prof. Jean-François Etter, Institut de santé globale, UniGE – Olivier Théraulaz, président, et Philippe Poirson, Helvetic Vape – Karine Zürcher, responsable, Cipret Vaud, ProSV – Dre Isabelle Jacot Sadowski, cheffe de clinique adjointe, PMU/CHUV – Dr. Juan Lopez, médecin psychiatre, Le Levant.
Renseignements sur le site du GREA : https://www.grea.ch/evenements/vapotage-2018-06-08

Nous vous souhaitons un agréable mois de décembre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *