Le rapport de Public Health England

19 août 2015

Public Health England (PHE) est plus ou moins l’équivalent au Royaume-Uni de l’Office Fédéral de la Santé Publique (OFSP) en Suisse. Cet organisme a publié le 19 août 2015 un rapport très détaillé et référencé sur les vaporisateurs personnels (cigarettes électroniques). Helvetic vape ne peut qu’applaudir le sérieux de l’administration anglaise qui cherche à comprendre le phénomène en se basant sur des faits. Cette attitude, contrairement à l’attitude actuelle de l’administration suisse, leur permet d’évaluer correctement la situation et de faire des recommandations cohérentes.

Les points clefs de ce rapport (traduits de l’anglais) sont les suivants :

  1. Les fumeurs qui ont essayé d’autres méthodes d’arrêt sans succès pourraient être encouragés à essayer les cigarettes électroniques pour arrêter de fumer. Les services d’aide à l’arrêt devraient soutenir les fumeurs utilisant une cigarette électronique pour arrêter en leur offrant un soutien comportemental.
  2. Encourager les fumeurs qui ne peuvent ou ne veulent pas arrêter de fumer à passer à la cigarette électronique pourraient aider à réduire les maladies, les décès et les inégalités de santé liés au tabagisme.
  3. Il n’y a aucune preuve que les cigarettes électroniques minent le déclin à long terme de la cigarette chez les adultes et les jeunes, elle peuvent en fait peut être contribuer à ce déclin. Malgré quelques expérimentations avec la cigarette électronique parmi les non-fumeurs, les cigarettes électroniques attirent très peu de gens qui n’ont jamais fumé dans une utilisation régulière.
  4. Des études récentes confirment les conclusions de l’étude Cochrane que la cigarette électronique peut aider les gens à cesser de fumer et à réduire leur consommation de cigarettes. Il est également prouvé que la cigarette électronique peut encourager l’arrêt ou la réduction de la consommation de cigarettes, même chez ceux qui n’ont pas l’intention d’arrêter de fumer ou rejettent un autre support. Plus de recherches sont nécessaires dans ce domaine.
  5. Lorsqu’elles sont utilisées comme prévu, les cigarettes électroniques ne présentent aucun risque d’empoisonnement à la nicotine pour les utilisateurs, mais les e-liquides doivent être dans un emballage équipé d’un bouchon de sécurité enfants. La précision de l’étiquetage du taux de nicotine ne soulève actuellement aucune préoccupation majeure.
  6. Au cours de la dernière année, il a eu un changement global vers la perception erronée que les cigarettes électroniques sont aussi nocives que les cigarettes traditionnelles, contrairement à l’estimation des experts qui jugent actuellement que l’utilisation des cigarettes électroniques est environ 95% moins nocive que la consommation de tabac fumé.
  7. Alors que la protection des enfants non-fumeurs et l’assurance que les produits sur le marché sont aussi sûrs et efficaces que possible sont clairement des objectifs importants, les nouveaux règlements actuellement en cours d’élaboration devraient également maximiser l’opportunité des cigarettes électroniques pour la santé publique.
  8. Une vigilance continue et des recherches dans ce domaine sont nécessaires.

Helvetic Vape encourage fortement les décideurs de notre pays à lire ce rapport en profondeur et à s’inspirer du modèle anglais.

Le rapport complet et une version courte sont téléchargeables en anglais à l’adresse : https://www.gov.uk/government/publications/e-cigarettes-an-evidence-update

phe    phe2

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *